top of page
  • Photo du rédacteurMatthieu Herrlich

PER : Le couteau suisse de l'épargne retraite

Le plan d’épargne retraite (PER) est voué à devenir le principal outil d'épargne retraite en France. C'était l'un des objectifs de la la Loi pacte votée le 22 Mai 2019 et se traduira dans la réalité à mesure que les anciens produits seront arrêtés.


Comme le PERP, le PER se distingue par son avantage fiscal dont bénéficient avant tout les foyers à hauts revenus soumis aux plus forts taux d'imposition (tranches à 30%, 41% et 45%). Le titulaire d'un PER redevable de l'IFI trouvera également un avantage à y loger des fonds immobiliers qui échapperont à cette taxation. Le plan d'épargne retraite peut aussi servir au financement d'un projet immobilier : l'achat de la résidence principale constitue l'un des cas légaux de déblocage anticipé du PER.


PER ou ASSURANCE-VIE


Le PER recèle de nombreux avantages et pourrait détrôner l'assurance-vie dans l'attrait aux produits d'épargne. Le principal avantage est la déductibilité fiscale des versements sur le PER. Les PER proposent autant de supports que l'assurance-vie et les offres sont très nombreuses.

Le PER offre bien plus de choix possibles à la sortie , lorsque l'on prend sa retraite, avec la possibilité de percevoir le capital intégralement ou en fractionné.


En revanche, les sommes versées demeurent indisponibles jusqu'à la retraite alors que l'assurance-vie permet de retirer des sommes à tout moment. Entre le PER et l'assurance-vie que choisir ? Il n'y a pas de règles, cela dépend de votre profil. Si l'objectif est autre que la préparation de la retraite, l'assurance-vie reste incontournable. Si en revanche l'objectif est la préparation de revenus complémentaires, le PER présente un intérêt indéniable.


Exemple ;

Imaginons que Claire, activité libérale, en couple avec une TMI à 41%, effectue un versement annuel de 10 000 €, vingt ans avant sa retraite et comparons la somme nette disponible à la sortie sur le PER à celle dont elle disposerait si elle avait utilisé le même effort d’épargne sur un contrat d’assurance-vie.


Nous prendrons une hypothèse prudente de revalorisation annuelle de l’épargne de 2 %.


Les 10 000 € versés sur son PER permettent à Claire de bénéficier de 4 100 € d’économie d’impôts sur le revenu chaque année. Ainsi, les 10 000 € versés ne lui auront réellement coûté que 5 900 €. En raisonnant à iso-budget, elle aurait pu placer 5 900 € sur son assurance-vie. Au bout de vingt ans, la valeur brute du PER sera de 14 859 €, alors que celle de l’assurance-vie sera de 8 767 €.


A la retraite, lorsqu’elle liquidera son PER, Claire estime sa pension imposable future à 40 000 €. Le taux marginal d’imposition sera ainsi de 30 %.

Elle sera redevable d’une fiscalité de 4 458 € (intégration à l’impôt sur le revenu pour le capital et PFU pour les plus-values) sur le plan d’épargne-retraite, contre seulement 493 € (prélèvements sociaux pour les plus-values) sur l’assurance-vie.


Net de fiscalité en sortie et pour le même effort d’épargne initial (5 900 €), Claire disposera de 10 401 € sur un PER, contre 8 273 € sur une assurance-vie.


Comment expliquer cette efficacité supérieure du PER par rapport à l’assurance-vie ?

Pour simplifier, l’écart d’efficacité peut être synthétisé en 2 indicateurs :


1. Déductibilité fiscale à l'entrée

2. Levier de capitalisation plus important sur le PER


Epargner beaucoup sur le PER, n’est-ce pas détruire de la valeur ?


Verser 10 000 € par an sur vingt ans permet de constituer un capital de 242 973 € à la retraite sur le plan d’épargne-retraite (dont 42 973 € de plus-values avec une hypothèse de revalorisation de l’épargne de 2 %).

En liquidant son PER en une seule fois, Claire serait redevable d’une fiscalité de 76 308 €. Mais a-t-elle besoin de la totalité de son épargne à 65 ans ?


Si Claire a épargné pour bénéficier d’un complément de revenus réguliers, nous conseillons une décumulation progressive via des rachats fractionnés. Cela permet de réduire l'impact fiscal sur le capital récupéré. (Source ERES Conseil)


Pour plus de détails et une simulation personnalisée, prenez contact avec nous !

Et relisez notre article complet sur le sujet ici !


Agissez.


Matthieu Herrlich

Pour AJC PAtrimoine

18 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Communication client du 26/01/2024

Je vous souhaite encore une excellente année 2024 que nous sommes prêts à aborder ensemble avec sérénité. Je suis heureux de vous informer que les marchés financiers ont été fructueux en fin d’année.

bottom of page