top of page
  • Photo du rédacteurMatthieu Herrlich

Actualité des marchés : Le pire n'est jamais certain !


Si cet adage ponctue parfois notre vie quotidienne, les marchés financiers viennent d'en faire l'illustration au cours des deux dernières semaines.


Et pour bien comprendre la séquence que nous venons de traverser, petit retour en arrière en toute humilité.


La semaine entre le 23 et le 28 Octobre a vu les bourses mondiales se replier très fortement sur fonds de retour au confinement en Europe. Comme bon nombre de spécialistes, nous pouvions alors craindre le pire par une amplification de ce mouvement baissier la semaine suivante à l’occasion des élections américaines ( le 4 Novembre).


En effet, deux scénarios nous ont été proposés : le meilleur était celui d’une victoire nette de Joe Biden, le pire étant celui d'une victoire serrée et contestée par l’un des protagonistes.


C'est bien le second scénario qui a remporté les suffrages : résultats serrés d’une élection étriquée… Sauf que les marchés ont déjoué les pronostics, comme les résultats ont déjoué les sondages. La bourse a fortement rebondi contrairement aux attentes !


Le lundi 9 novembre, (lundi dernier), soit deux jours après l’officialisation de la victoire de Joe Biden par la presse, l’indice Cac 40 et les principaux indices européens ont connu un krach haussier de +7% suite aux résultats concluants de la phase 3 de test du vaccin de Pfizer.




Au moment de rédiger ces lignes, une nouvelle annonce de l’efficacité d’un vaccin vient d’être faite et provoque une hausse confortable de l’ensemble des cours.


Entre le 23 octobre et le 17 novembre, le CAC 40 est donc passé de 4900 points à 4500 pour remonter ensuite jusque 5500 (+20%).


Le point de vue de cet article est donc de rappeler quelques règles fondamentales qui permettent de mieux vivre sa vie d'épargnant :


1. Investir régulièrement à fréquence déterminée plutôt que d'attendre le bon moment. Car celui-ci n'arrive jamais ou passe trop vite !


2. Se fixer des objectifs de long terme et les tenir dans la durée, car combinés au point n°1 la statistique donne cette stratégie toujours gagnante !

3. S'affranchir au maximum de ses propres biais pour n’analyser que les faits. Notre conviction est que l’économie est plus forte que les marchés financiers !


Et pour adapter votre stratégie à votre profil, exigez les meilleurs conseils et agissez !


Matthieu Herrlich

95 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Communication client du 26/01/2024

Je vous souhaite encore une excellente année 2024 que nous sommes prêts à aborder ensemble avec sérénité. Je suis heureux de vous informer que les marchés financiers ont été fructueux en fin d’année.

Comments


bottom of page